Split et le bilan de mi-voyage

Pour se rendre à Split à partir de Dubrovnik, il faut quitter la Croatie l’espace de quelques kilomètres pour traverser une petite partie de la Bosnie. Par la route, pas le choix, c’est obligatoire. Normalement, tout le monde le sait mais dans notre autobus, un gars n’était pas au courant et nous avons dû le laisser aux douanes. Sorry mate, you fucked up!

Nous avons pris le trajet longeant la côte, un peu plus long mais beaucoup plus beau que par l’autoroute. Du moins je crois parce que j’ai du dormir le tiers du trajet. Nous sommes arrivés à Split vers 13h. Nous avons un appartement dans le palais de Dioclétien, qui est le coeur de la vieille ville. Disons que nous sommes bien situés!

Nous sommes allés dîner dans un restaurant spécialisé en huile d’olive de la Croatie. Avec notre dîner nous avons eu la chance d’en déguster deux : une de le région de Split et une de l’Istrie où nous terminerons notre séjour en Croatie. Celle de l’Istrie était vraiment excellente, je risque d’en ramener une bouteille!

Puisque nous sommes en appartement, nous en avons profité pour faire une petite épicerie et un peu de lavage, histoire de ne pas puer trop. En début de soirée, nous avons été prendre une marche sur la Riva, qui est une promenade sur le long de l’eau. Nous avons été à une pizzeria au bout de la promenade et nous y avons mangé une excellente pizza. Au retour, nous nous sommes pris une crème glacée comme dessert. C’était vraiment pas cher, genre 3$ pour deux cornets. Nous sommes ensuite rentrés à l’appartement après une petite visite rapide de la ville de soir. En visitant, nous avons croisé 2 québécois avec qui nous avons pris l’autobus à partir de Dubrovnik. On voit moins de Québécois dans ce coin ci de l’Europe mais quand même, nous en entendons parfois. Il y a beaucoup de français toutefois et ils sont vraiment comiques (certains, surtout les groupes). J’en parlerai plus tard.

Le lendemain matin, nous avons été acheter nos billets d’autobus pour Zagreb, payer pour notre visite au parc national de Plitvice et fait une bonne visite en profondeur de la vieille ville. Nous avons aussi été marcher dans le parc qui est adjacent à la ville. Nous avons eu de superbes vues sur la ville et les îles voisines.

Le coeur historique de la ville a été construit à l’intérieur du palais de l’empereur romain Dioclétien. Ça donne au coeur de la ville un look assez unique et très intéressant. Split est une ville très animée, moins axée sur le tourisme des bateaux de croisière. C’est beaucoup plus jeune que Dubrovnik.

Des fois, il y a de drôle de hasard dans la vie et celui ci en est un: nous nous retrouvons en même temps en Croatie que Vicky, une amie de la job et son chum. Nos itinéraires respectifs nous nous amenés à nous croiser à Split et nous avons été souper ensemble tous les quatre. Nous avons été dans un resto dans le palais nommé Figa. La nourriture était excellente, toutefois l’assiette de tortellinis un peu petite. C’est un plat de pâtes à mettre sur ma liste noire parce que même si c’était excellent, j’en aurais mangé plus et ce n’est pas la première fois que ça m’arrive d’avoir une petite portion de ce type de pâtes.

Le lendemain, avec Vicky et Pierre-Luc, nous sommes partis pour Trogir, une petite ville mignonne pas loin de Split. Nous y avons mangé une excellente pizza et nous avons visité la cathédrale et monté en haut du clocher. La cathédrale était superbe et la vue en haut valait pleinement le 5$ investi. Sur le chemin du retour, nous voulions visiter Kastella mais le contrôleur de billets d’autobus nous a fait sortir 2 arrêts trop tôt, genre à l’aéroport. Nous avons marché jusqu’au premier village de Kastella et repris l’autobus puisque je crois qu’on était tous un peu tannés de marcher.

Pour souper, nous avons été au restaurant Villa Spiza, un minuscule resto où nous étions au bar et où nous avions une vue sur la cuisine. La chef et son assistance était vraiment gentilles, nous avons passé une excellente soirée. Il a commencé à pleuvoir pour la première fois du voyage juste quand on partait donc nous avons écourté notre soirée et nous sommes rentrés tôt.

Pour notre quatrième journée à Split, nous avons opté pour une visite des lacs de Plitvice. La visite a été détaillée dans un autre message. En soirée, nous avons été mangé dans une pizzeria sympathique appelée Galija. J’y ai mangé d’excellents gnocchis aux quatre fromages. Vicky et Pierre-Luc sont venus nous rejoindre pour un verre puisque nos chemins se séparent demain et nous ne nous recroiserons plus.

Pour notre dernière journée à Split, nous avions beaucoup de possibilités devant nous : aller sur l’île de Hvar, aller sur l’île de Brac, aller à Šibenik… Nous avons plutôt opté pour l’option facile : rester tranquille à Split et finir les quelques trucs qui nous restent. Disons que le temps plutôt frais ne nous donne pas envie d’aller sur les îles et perdre 3h en autobus pour voir une autre ville pour quelques heures , ça ne nous enchante pas plus. Fait cocasse, j’ai finalement compris, après 4 jours, le fonctionnement de la cuisinière. Je trouvais que ça ne chauffait pas beaucoup mais finalement le problème était au bout de la poignée de la poêle.

Nous avons visité la cathédrale de Split et monté en haut du clocher pour avoir une superbe vue sur la vie et aussi pour se faire venter un peu (beaucoup). De retour au sol, nous nous sommes dirigés vers les salles souterraines du palais que nous avons visitées. Très intéressant! De plus, nous avons découvert que à midi, il y a des gens costumés en légionnaires romains ainsi qu’en empereur qui font une courte animation au coeur de Split. On a failli ne pas voir ça, c’est vraiment un hasard qu’on était à la place centrale à midi. Nous avons ensuite fait un peu de magasinage de souvenirs avant daller boire une petite bière à l’appart, pour décontracter un peu.

En soirée, nous sommes allés souper chez Dvor. Un peu loin du centre ville à pied mais ça en valait la peine! Premièrement, ici il y a quelque chose de vraiment cool qui n’arrive jamais à la maison: on nous donne de la bouffe gratuite, quand c’est pas de l’alcool. Donc au resto Dvor, on a eu une petite assiette de charcuteries avant d’avoir nos entrées. En plat principal, j’ai pris des pâtes maison aux truffes noires et proscuito et c’était vraiment délicieux. En dessert, ils nous ont amené une autre affaire gratuite, genre une mousse au caramel avec des noisettes avant de nous amener notre crème brûlée au Baileys. De plus, le vin croate est vraiment excellent mais il n’est pas exporté, ils le gardent pour leur consommation. Dommage pour nous car il en vaut vraiment la peine.

Nous avons fini la soirée dans un pub irlandais à boire une Guinness. Depuis notre arrivée à Split, nous cherchions un pub irlandais, sachant qu’il y en a toujours un dans chaque ville, sans succès. Finalement, c’était la porte voisine de notre appart, on avait jamais pris la rue dans ce sens là. Bravo! C’est probablement mieux de même parce que c’est vraiment le fun un pub comme voisin.

Nous voilà rendus à la moitié de notre voyage. Nous avons vraiment passé deux superbes semaines, nous avons vraiment fait plein de choses, visité plein d’endroits vraiment très beaux et intéressants et surtout, nous nous sentons vraiment en vacances. Notre visite de la Croatie tire à sa fin, plus que 5 jours et nous avons hâte de visiter un peu plus l’Italie. Je vous reviendrez avec mes coups de coeur en Croatie lors de notre départ de Pula vers Venise. Pour l’instant, prochain arrêt: Zagreb!