Arrivés à Prague

Bonjour, ou bonsoir.

Nous sommes arrivés hier soir (le 4 septembre) à la belle ville de Prague en soirée, un peu tard même. L’arrivée prévue était pour environ midi. Toutefois, un petit problème d’avion a fait que notre vol a été changé pour un vol vers Paris au lieu d’Amsterdam. Le prix de ce changement était que le vol partait 4 heures plus tard. Autre prix du changement, notre nouvelle correspondance pour Prague était rendue maintenant à 18h45 au lieu d’environ 11h.

Ce fut le vol le moins confortable de ma vie et j’ai déjà volé avec RyanAir. J’avais le cul en compote après une heure, imaginez 7h. En plus, nous avions été séparés. Annabelle était assis derrière Luc et moi et nous étions assis avec une grosse française déplaisante. Elle trouvait qu’on prenait trop de place… elle a fini par se coucher par terre. Nous sommes finalement arrivés à l’aéroport. Je me suis endormi quand l’avion a touché le sol et je me suis réveillé 15 minutes plus tard en entendant le monde se demander pourquoi c’était si long le temps de taxi sur la piste. Au moins j’ai dormi, ça l’a paru court pour moi.

Après une belle journée à Charles-de-Gaulle où nous avons dormi sur nos sièges, nous sommes finalement partis pour Prague avec du retard… 5 minutes cette fois-ci. Le vol fût super, rien à redire. Arrivés à l’aéroport qui a un cachet communiste intéressant, nous sommes sautés dans un bus en direction du métro pour se rendre à notre appartement. À la sortie du métro, nous nous sommes engagés sur le mauvais chemin pendant quelques minutes, ce qui nous a retardés.

Nous sommes finalement arrivés vers 21h30 à l’appartement où nous attendait notre hôte pour nous remettre nos clés. Une fois installés, nous sommes ressortis pour aller manger. Nous nous sommes fait avoir un peu en commandant 2 saucisses et une énorme tranche de jambon dans un stand sur le bord de la place de la Vieille-Ville mais ça fait parti du voyage. On avait fait et on n’avait pas envie que ça soit long.

Nous sommes rentés vers 11h30 après une marche jusqu’au Pont Charles et nous nous sommes endormis comme des bébés… du moins des bébés qui dorment.

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s