Vienne, cité impériale

Avant de vous parler de Vienne, je dois revenir sur mon post d’hier. Pendant notre souper, nous avons eu le droit à un chanteur/quêteux qui nous a interprété « The show must go on » de Queen. Toutefois, son interprétation en anglais plus ou moins exact m’a bien fait rire et m’a rappelé ce succès de YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=5cg5ZBo4FJI

Maintenant que c’est dit, voici donc le récit de nos aventures viennoises. Nous avons pris le train en matinée en direction de Vienne à partir de la gare de Prague. Je voulais me débarasser de mes couronnes restantes en achetant de la bouffe mais c’est tellement pas cher qu’après 300 couronnes, je ne savais plus quoi acheter. Il me reste donc un 400 couronnes pour un futur voyage ou un ami qui voudra me les acheter.

Le trajet de train de quatre heures et demi s’est bien déroulé, nous avons sorti Citadelles, un jeu de société qui se traîne bien et nous avons fait quelques parties.

Arrivés à Vienne, la première mission fût de retirer quelques Euro. Avec le taux de change assez merdique pour nous, disons que les retraits ne sont pas gros avant d’atteindre la limite. Nous sommes ensuite embarqués dans le métro en direction de notre appartement. Notre hôte Markus nous attendait, il nous a donné de l’information (en français!) sur la ville mais puisque notre logement n’était pas encore prêt, il nous a demandé de patienter et de revenir plus tard. Nous avons toutefois pu laisser nos sacs dans une pièce verrouillée.

Nous sommes partis explorer un peu le vieux Vienne, passant par la Stephanplatz ou se dresse une énorme cathédrale malheureusement en réparation, avant de prendre une belle avenue commerciale pour tourner vers le palais impérial. Nous l’avons traversé pour rejoindre la route qui parcourt les anciennes fortifications de la ville pour passer devant l’Opéra et revenir vers Stephanplatz pour retourner au logement.

Markus nous a remis les clés et nous a montré l’appartement. C’est vraiment superbe, celui de Prague était bien mais rien d’extraordinaire mais celui-ci est luxueux. Il faut dire que l’appartement se trouve dans un ancien palais qui appartient à la famille de notre hôte depuis le temps de Mozart.

En soirée, nous sommes partis pour aller manger sans vraiment de destination précise en tête. Nous avons lu que les restaurants de Vienne sont généralement très bons et qu’il y a moins d’attrapes touristes qu’ailleurs. Nous nous sommes retrouvés sur une rue avec quelques restaurant donc un mandarin, un japonais et un égyptien. Luc a tranché, nous sommes allés à l’égyptien. C’était égyptien et oriental (moyen-orient) et nous avons pris chacun une entrée différente. Les falafels étaient excellents. Nos repas étaient aussi très bons et la facture très raisonnable, surtout après Prague. Je croyais que ça allait nous coûter plus cher manger à Vienne qu’à Prague mais c’est l’inverse. Il est vrai que nous n’avons pas sorti des quartiers touristiques très souvent à Prague donc malgré que c’était délicieux, la facture était gonflée face aux prix habituels de la République Tchèque. Après le repas, nous sommes revenus tranquillement vers notre appartement en explorant les rues du vieux Vienne.

Le lendemain, la destination était la résidence d’été des Hasbourg : Schönbrunn. Nous avons visité le palais où nous avons vu les appartements de l’empereur Franz Joseph et ceux de Sissi. Par la suite, après un hot-dog, nous avons visité les jardins du palais, avant de se dirigé au petit labyrinthe et ensuite à la Gloriette, un bâtiment en haut d’une colline qui surplombe Schönbrunn et qui nous donne une superbe vue sur les environs. Nous avons pris une bière au café de la Gloriette avant de nous diriger vers le zoo, le plus vieux du monde.

C’est un superbe zoo et les animaux ont l’air bien. On a vu entre autres un ours polaire joué devant nous dans l’eau, une vitre nous séparant, à la plus grande joie des enfants. Je ne m’attarderai pas sur le zoo mais c’était super bien. Par la suite, retour à l’appartement après une grosse journée de marche avant de retourner dans la même rue que la veille pour souper, cette fois-ci pour du mandarin. C’était encore une fois excellent.

Le lendemain, nous avions réservé des places pour l’entraînement matinal à l’école d’équitation espagnole de Vienne. Le lieu est magnifique, le « spectacle » un peu moins. Des chevaux qui marchent de différents pas pendant 10 minutes, c’est bien mais pendant 2h, ouf… j’ai dormi la dernière demie-heure. Par la suite, pour dîner, nous sommes allés au Trzesniewski manger des brütchen, des mini tartines succulentes. En fait, c’est l’équivalent des brötli de Basel en Suisse et nous étions enchantés de retrouver ce met.

Par la suite, retour au palais impérial pour la visite du musée de l’argenterie, l’exposition sur Sissi ainsi que la visite des appartements impériaux de la résidence d’hiver des Hasbourgs. Très intéressant comme visite! Pour finir la journée, nous avons été dans un petit restaurant très typique manger d’excellents schnitzels, repas viennois traditionnel. Nous voulions aller à l’endroit où se fut inventé mais c’était plein à craquer.

Le lendemain, ce fût la journée à Bratislava racontée juste avant. Sautons à aujourd’hui le 13 septembre où nous avons terminé notre visite de la ville en commençant par le musée de Mozart. Par la suite, nous nous sommes rendus devant l’hôtel de ville et le parlement avant de manger un kebab comme dîner. Par la suite, nous nous sommes rendus au café Sacher pour manger un Sachertorte, un gâteau au chocolat avec une garniture d’abricots succulent dont ils sont le créateur. C’était long et cher mais ça valait la peine. Nous avons continué notre marche pour aller dans le quartier derrière le MuseumQuartier, quartier des musées visiter une avenue commerçante utilisée par les locaux avant de finir au MuseumQuartier.

Pour souper, Luc voulait des burgers donc nous sommes allés au Hard Rock Café. Rien de malade mais ça fait la job. Le lendemain, nous sommes partis pour Budapest. Toutefois, l’aventure pour se rendre vaut à elle seule une entrée dans le blog. Je vous garde le suspence. Ceux qui font un suivi plus serré de ma vie savent que c’est ma fête. J’ai passé une super soirée que je raconterai aussi dans mon prochain billet.

À la prochaine!

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s