Escapade à Gozo

Prise de possession de la voiture (27 septembre)

Nous nous sommes levés tôt pour aller chercher la voiture de location à l’aéroport. Après un McDo pour déjeuner (encore la seule chose d’ouverte), nous avons pris l’autobus vers l’aéroport. Nous avons pris possession de notre décapotable de location vers 9h du matin. Après avoir vérifier l’itinéraire sur la carte, nous nous sommes engagés vers le temple de Hagar Qim. J’ai bien dis « carte », nous n’avons pas de GPS donc nous nous orientons à l’ancienne.

Nous sommes arrivés au temple après avoir fait la visite involontaire d’un petit village à côté de l’aéroport. Le temple de Hagar Qim et son temple voisin dont le nom m’échappe sont des temples néolithiques sur le long de la côté de Malte. En effet, Malte possède plusieurs temples néolithiques qui sont reconnus à travers le monde et sont du patrimoine de l’UNESCO.

Après la visite des temples, nous nous sommes dirigés vers Ghar Lapsi, un minuscule village où se trouve une belle petite crique pour se baigner. Puisqu’il ne faisait pas beau et que nous n’avions pas notre costume de bain, nous avons continué notre chemin vers les falaises de Dingli, les plus hautes falaises du pays. Après quelques photos, nous avons été voir des traces de chariots du néolithique dans le sol qui se trouvaient pas très loin. Ce n’était pas si intéressant donc nous avons continué notre chemin vers Rabat. Notre itinéraire nous faisait contourné la ville mais nous nous sommes trompés donc on a fait un beau tour de ville en bonus. Après Rabat, nous nous sommes dirigés vers une petite ville sur le bord de la côte pour aller voir un beau point de vue. C’est drôle car nous avons croisé plusieurs voitures de touristes qui devaient eux aussi suivre les conseils du Lonely Planet.

Conduire à Malte n’est pas facile. Les routes secondaires sont très étroites et les routes en général ne sont pas très bien marquées. Nous avons plusieurs fois pris le mauvais chemin parce que c’était mal indiqué. Toutefois, ça ne roule pas très vite donc on a le temps de réagir. Ça prend des heures faire seulement quelques kilomètres. À la vitesse maltaise, ça prendrait plusieurs journées faire Québec/Montréal.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le traversier qui permet d’aller à Gozo. Gozo est la deuxième île en importance de l’archipel maltais. Après un beau trajet qui nous a fait traverser plus que la moitié du pays, nous sommes finalement arrivés au traversier.

Puisque nous n’avions pas dîner et qu’il était rendu presque 15h, nous avons mangé un sandwich sur le traversier en regardant la vue à partir du « sun deck ».

Arrivés à Gozo, nous n’avions qu’une dizaine de kilomètres à faire avant d’arriver à notre appartement à Marsalforn. Mais puisque nous sommes à Malte, ça nous a pris pratiquement 30 minutes se rendre. Rendus à Marsalforn, nous nous sommes rendu compte que l’itinéraire que j’avais fait imprimer sur Google Maps avant de partir nous faisait emprunter un sens unique… en sens inverse! Nous avons pris un chemin alternatif et j’ai cru remarqué une rue que j’aurais du prendre pour me rendre vers la bonne destination.

Nous avons réussi à faire un tour complet et revenir dans le bon sens du sens unique. Toutefois, nous n’avons pas réussi à trouver la rue de notre appartement donc nous nous sommes engagés sur un deuxième tour. J’ai pris la rue que j’avais identifié le premier tour mais je n’ai pas vu l’appartement. J’ai donc décidé de faire un troisième tour et cette fois-ci nous avons stationné la voiture proche de ce que nous croyions être l’appartement. Nous l’avons finalement trouvé et après avoir attendu quelques minutes, notre hôte est venu nous présenté notre joli 3 et demi à 2 chambres que nous aurons pour la semaine.

Après avoir relaxé un peu, nous nous sommes rendu sur le bord de la baie de Marsalforn pour voir la ville qui va nous accueillir pour la prochaine semaine. Nous sommes allés sur le bord de l’eau pour voir si elle est chaude. J’enlève mes sandales pour me tremper les pieds dans l’eau à partir de l’échelle et au moment où je commence à me pencher pour embarquer dans l’échelle, une grosse vague arrive et je me suis fait tremper le bas du corps jusqu’en haut des genoux. Mes sandales étaient trempées. Ça valait la peine de faire attention!

Par la suite, nous avons fait le tour des restaurants pour voir ce que nous allons avoir comme offre avant d’arrêter dans un petit bistro pour rendre une Guinness pour moi et un mojito pour Annabelle, suivi d’un Aperol Spritz chaque.

Pour souper, nous nous sommes rendus dans un restaurant voisin et j’ai pris les calmars poêlés et Annabelle a pris l’espadon. Nous avons aimé nos repas et pour l’instant, ce sont les meilleurs repas que nous avons mangé à Malte. Nous avons pris une bouteille de vin local et ils ont oublié de nous la charger. Du vin gratuit, c’est toujours apprécié! Après le repas, nous sommes rentrés à l’appartement et nous avons conclus la soirée.

Visite du temple de Ggantija, de Nadur et de Ramla Bay (28 septembre)

Nous nous levés un peu plus tard qu’à l’habitude, probablement à cause du vin. Après un déjeuner à l’appartement, nous sommes embarqués dans la voiture avec tout notre stock pour se baigner, le soleil se pointant le bout du nez. J’ai même décapoté la voiture! Notre première destination était le temple de Ggantija. Arrivés au temple, on a bien vu que le temps commençait à changer. Après la visite du petit musée qui introduit le temple, on sort dehors pour aller le visiter et… la pluie! La visite fût intéressante même si on a été pris dans un flot d’autobus de touristes français. Après le temple, nous sommes allés visiter le moulin puisque nous y avions le droit. C’était intéressant mais je n’aurais pas payé pour ça si ça n’avait pas été inclus. Par la suite, nous sommes allés vers le centre-ville pour visiter l’église mais elle fermait. Nous nous sommes rabattus sur des pâtisseries salées, moi à l’agneau et Annabelle au jambon et fromage. C’était vraiment bon et gras. Pour faire passer tout ça, nous sommes allés prendre un café au café voisin.

Une fois le café pris, nous avons décidé de nous diriger vers Nadur, la 2e agglomération en taille sur Gozo. Après s’être trouvé un stationnement assez bien situé, nous sommes parti marcher vers l’église (que nous n’avons pas visité) et la promenade qui donne une superbe vue sur le port de Gozo, l’île de Comino ainsi que sur Malte. On voit très bien les traversiers en opération à partir de cet endroit.

Une fois cette petite visite effectuée, nous avons décidé d’aller voir la fameuse Ramla Bay. On nous a dit de ne pas nous y attarder puisque c’est trop plein quand il fait beau mais il faisait pas beau donc on s’est dit : « pourquoi pas? ». Arrivés à la baie, il n’y avait pas un chat puisque les deux drapeaux rouges étaient levés, ce qui signifie « danger, courant fort, pas de baignade ». Nous avons pris le temps de marcher les pieds dans l’eau en se faisait arroser par les vagues pour profiter du joli sable rouge avant de retourner à la voiture et de rentrer à l’appartement à Marsalforn. Nous avons profité de notre retour pour aller faire l’épîcerie pour déjeuner les prochains jours, les super marchés sont proches et l’appartement est plus propice au déjeuner à la maison que l’autre.

Nous sommes allés souper sur le bord de l’eau et nous avons été surpris de voir la taille des vagues qui déferlaient sur le trottoir, direct à l’endroit où nous avons pris l’apéro la veille. Il n’était donc pas surprenant que la plupart des restaurant soient fermés. Nous avons été à un resto qu’Annabelle avait spotté la veille. Elle trouvait que les serveurs avaient l’air sympathiques. Puisque c’était un des seuls restos ouverts, on s’est dit « pourquoi pas ». Nous avons reçu une entrée gratuite, une bruschetta, de la part du propriétaire. En fait, tout le monde se faisait donner cette petite assiette mais c’est toujours cool d’avoir de la bouffe gratuite. Après notre repas, le serveur nous amène une assiette avec des morceaux d’une pâte qui ressemble à du nougat. Nous l’avons goûté et nos visages ont du laisser paraître qu’on trouvait ça bon car le propriétaire est venu nous voir et il nous en a ramener une assiette.

Après la deuxième assiette, on jase un peu avec le propriétaire qui nous dit que c’est du « helwa tat tork », un dessert turc qui a été adopté à Malte un moment donné dans l’histoire du pays. On lui dit que c’est excellent et il me demande si je suis sur TripAdvisor. Je répond que oui et il me dit que si je lui donne un bon commentaire, il nous ferait goûter quelque chose d’encore meilleur. Je lui demande accès à Internet et je m’exécute. Histoire cocasse, pendant qu’il met le mot de passe du réseau sans-fil sur mon téléphone, il voit bien que mon téléphone est en français. Il me demande si nous parlons français et s’étonne de la qualité de notre anglais, pour des français. Je lui répond que nous sommes canadiens français. Nos voisins de table étaient français et ils semblaient un peu choqués par la remarque.

Le dessert que le propriétaire nous a amené s’appelle « imqarret », c’était pâtisserie fourrée aux figues et au zeste d’orange servi avec de la crème glacée. C’était vraiment excellent. Je me suis forcé pour tout finir, en fait ça faisait depuis la fin de notre assiette de repas principal qu’on se forçait pour manger!

Nous avons fini notre soirée par une petite marche, histoire de digérer un peu. Nous sommes tombés sur un restaurant écossais et le propriétaire, assis devant la porte, nous demande d’où on vient. On lui répond « Canada » et il nous dit qu’on sait c’est quoi de la vraie nourriture qui bourre et qui garde au chaud, pas comme ici où tout le monde sert la même chose, des fruits de mer et des pâtes qui ne bourrent pas. Il nous dit que dans son restaurant, il y a juste de la bonne bouffe qui bourre. On a trouvé notre restaurant pour demain!

Visite de Victoria (Rabat), capitale de Gozo (29 septembre)

Puisque la journée s’annonçait nuageuse, nous avons opté pour la visite de la capitale de Gozo, en se gardant les plages et les baignades pour une journée de beau temps. Après le déjeuner, nous sommes partis de notre appartement avec la voiture décapotée vers Victoria, à un gros 6 ou 7 kilomètres de distance, en exagérant je crois. Nous avons peiné un peu à trouver un parking mais une fois que ce fût fait, nous avons entamé notre ascension vers la citadelle, qui est bien entendu au point le plus haut de la ville, sinon y’a pas d’intérêt.

Nous avons commencé notre visite de la citadelle par le centre des visiteurs qui offre gratuitement une exposition multimédia et qui se termine par un film très intéressant. Par la suite, nous avons continué notre ascension jusqu’aux remparts de la citadelle. Nous sommes tombés sur les chambres poudrières qu’on pouvait visiter gratuitement, c’était vraiment cool. Après, nous avons fait la marche panoramique sur les remparts avant de redescendre dans la citadelle vers le musée d’histoire naturelle. C’était correct, une chance que c’était inclus dans notre passe. Par la suite, nous sommes allés visiter la Cathédrale et son musée. Elle était intéressante et elle contient une énorme statue de la Vierge Marie que les Gozitains (disons que c’est ça) font défilé à chaque année devant la cathédrale.

Après ces visites, nous sommes allés mangé dans un restaurant à l’intérieur de la citadelle. J’ai pris le spécial du jour: un fromage local frit, des ftira (une pâtisserie salée) et des bruschetta. Annabelle a pris la ftira. Mon assiette était vraiment bonne: du fromage c’est toujours bon et du frit aussi!

Après le dîner, nous sommes allés visiter le musée de l’archéologique de Gozo ainsi que le musée du folklore. Après ces visites, il nous restait seulement qu’à revenir à la voiture. Nous sommes arrêtés voir la magnifique église dédiée à Saint-Georges avant de revenir à Marsalforn, en se disant qu’on allait faire de la plage. Quelle fût notre déception quand nous sommes arrivés à la plage. Le courant était fort et c’était déconseillé de se baigner et en plus, il y avait une tonne d’algues dans les premiers mètres de l’eau. Nous avons profité un peu de la vue avant de revenir à l’appartement prendre l’apéro : une bonne Lord Chambray Blue Lagoon, une excellente blanche locale.

Pour souper, nous nous sommes rendus au restaurant écossais de Marsalforn et nous avons été super bien reçu par le propriétaire qui se rappelait de nous de la veille et qui était content qu’on tienne notre promesse. La bouffe était excellente, réconfortante et surtout vraiment pas cher. Annabelle a pris un meat pie steak et Guinness et j’ai opté pour un burger au chili.

Après le repas, nous avons roulé jusqu’à notre appartement pour planifier la journée suivante.

Et les photos… coudon c’est presque rendu une tradition!

Fin de journée à La Vallette

maltegozo-1

Notre destrier pour cette semaine

maltegozo-2

Les falaises de Dingli

maltegozo-3

La côte maltaise avec Gozo à l’horizon

maltegozo-4

Paysages de Gozo

maltegozo-5

Ramla bay

maltefeatured-1

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s