Retour à la maison

13 octobre

Notre vol étant à 13h35, nous n’étions pas pressés à partir pour se rendre à Charles-de-Gaulle. Après un dernier petit déjeuner à la boulangerie du coin, nous sommes retournés à l’hôtel pour finaliser nos sacs et attendre qu’il soit 9h45, heure à laquelle nous avions décidé de nous rendre au RER B pour se rendre à l’aéroport. Le voyage en RER s’est passé sans problème. Nous nous sommes fait contrôler nos billets pour la première fois du voyage et puisque nous sommes à notre affaire, nous avions nos billets donc tout s’est bien passé.

Nous nous sommes rendus à l’enregistrement et au dépôt des bagages avec environ 3h d’avance, ce qui était dans le planning. Après s’être débarrassé de nos sacs, nous nous sommes rendus au contrôle des passeports pour ensuite prendre un petit train vers notre terminal. Nous sommes passés à la sécurité et nous nous sommes retrouvés devant notre porte d’embarquement avec environ deux heures à attendre. Nous avons procédé à nos achats de dernière minute (un beau paquet de terrines, une première pour nous, nous évitons de rapporter de la viande habituellement) et nous avons pris un dernier café chez Costa.

Dans l’avion, l’agent de bord en face de moi était vraiment amical et m’a parlé de l’avion, des avions d’Air France en général et de toute sorte de sujet. Il avait envie de jaser! Le vol s’est bien déroulé, le champagne et la bière étaient bons et le risotto excellent. À l’atterrissage à Montréal, l’agent de bord m’a confié son amour pour les côtes levées et m’a avoué qu’il acceptait la liaison Paris-Montréal à chaque fois qu’on lui offrait juste pour ça. Il m’a aussi demandé quelques conseils pour des endroits où boire de la bonne bière de microbrasserie à Montréal et ça m’a fait plaisir de lui partager le nom de quelques endroits.

Les douanes à Montréal étaient débordées. Nous avons eu la chance d’être pris dans la file devant les bornes qui permettent d’accélérer le passage aux douanes et nous en avons profité. Nous avons dû sauver une bonne heure d’attente en faisant ça. Le fait d’avoir des terrines nous a ralenti d’environ 5 minutes mais sinon, ça l’a bien été. Une fois les bagages récupérés, le père d’Annabelle est venu nous cherché.

Évaluation de chaque ville

Voilà, c’est la fin du voyage. Ça fait maintenant une semaine que nous sommes de retour, j’ai commencé à classer et travailler les photos. J’ai eu l’occasion de donner mon avis sur les villes que nous avons visité à quelques reprises et je suis maintenant en mesure d’en parler sur le blog.

Madrid

Pour une première ville de voyage, Madrid a été parfaite. Nous étions bien situé, pas très loin de la Plaza Mayor et près de quartiers avec de bons restaurants. La ville est propre et lumineuse et se marche très bien. Le transport en commun est bien développé mais nous n’en avons pas eu de besoin souvent. J’ai bien apprécié le Palais Royal, il est superbe. C’est rare de voir un palais aussi vaste et encore meublé. Notre coup de coeur côté restaurant a été le Cava Baya 17 sur la rue du même nom. La rue dans son ensemble est intéressante et vaut la peine d’être visitée pour souper. J’ai bien aimé le marché pour pouvoir manger des petites bouchées, c’est mon genre de truc. Madrid est sécuritaire et si on fait attention, il n’y a pas trop de crainte à avoir pour les pickpockets, même si c’est décidément pire que les autres capitales européennes.

Le Prado vaut le détour, la collection d’oeuvres d’art est superbe et on peut voir les oeuvres de très près, contrairement à d’autres musées. J’ai bien aimé aussi le Palacio Real, richement décoré et superbe dans son ensemble.

Grenade

La ville est compacte et tout se fait à pied. Le fait qu’elle soit au pied de deux montagnes la rend photogénique et la Sierra Nevada au loin est charmante. J’ai adoré l’Alhambra et l’Albaycin, on y voit clairement l’influence des Maures sur l’Andalousie. Côté nourriture, on y a très bien mangé mais je crois que nous n’avons pas trouvé le petit coin caché pour les restaurants, faute de temps. La ville est sécuritaire et nous n’avons eu aucune crainte pour les pickpockets.

Pour la visite de l’Alhambra, nous ne regrettons pas d’avoir pris une visite guidée, je crois qu’on serait passé à côté de beaucoup de choses si nous n’avions pas eu notre guide. C’est un peu plus cher mais je vous le conseille.

Barcelone

Barcelone est vivante, on ne peut pas lui enlever. Je n’ai pas apprécié La Rambla. Je vois sa beauté et son attrait mais je ne le comprend pas. C’est une trappe à touristes pleine de pickpockets. À moins d’un kilomètre à pied dans tous les sens se trouvent des endroits beaucoup plus intéressants pour manger et sortir. Ça vaut la peine d’être vu mais pour moi, sans plus. La culture du pickpocket semble tolérée si ce n’est pas encouragée, ce qui est un gros turn-off. J’ai apprécié beaucoup notre quartier, le Poble Sec, pour ses restaurants de qualité à prix très abordable. Ce n’est pas le plus beau coin mais ça ne me dérange pas.

J’ai apprécié aussi l’intérieur de la Sagrada Familia et le Barri Gotic. Notre après midi à la plage fût des plus relaxant, c’est à faire. J’ai moins apprécié le Parc Guell à cause des travaux sur la terrasse, ce que tout le monde vient voir. J’y retournerai dans quelques années et je vais apprécier beaucoup plus!

Nous avons grandement apprécié notre excursion à Montserrat, mais je déplore qu’il n’y ait pas plus qu’un train à l’heure. On a vu à ce moment la confrontation des locaux versus le tourisme et je dois dire que je comprend les locaux. Quelques trains directs pour Montserrat seraient nécessaires pour permettre à la masse de touristes de s’y rendre sans nuire au transport en commun des locaux. Néanmoins, je recommande la visite du monastère à tout le monde mais préparez-vous à être dans une foule de touristes.

Paris

À chaque fois que je visite Paris, je l’apprécie toujours un peu plus. Avant, c’était une ville que je détestais et maintenant, c’est une ville que j’adore. La ville a ses défauts: elle est relativement sale à cause de la circulation automobile, l’heure de pointe peut être un cauchemar dans les transports en commun et il y a beaucoup, mais beaucoup de monde. Toutefois, l’architecture est magnifique, les travaux d’Haussmann, malgré le fait qu’ils ont été radicaux, ont laissé une superbe ville avec un style quand même très unifié. Le soir venu, la ville sait se mettre en valeur en illuminant ses plus beaux sites. Une marche sur le long de la Seine après le souper vaut la peine, c’est magnifique et il y a presque personne. Les touristes sont rangés dans leurs hôtels, c’est le meilleur moment pour sortir.

La ville est sécuritaire, malgré tout ce qui s’est passé dernièrement. Après Barcelone et ses pickpockets. Paris est rafraîchissante. En plus, nous avons vu croisé beaucoup moins de vendeurs de cossins que lors de nos dernières visites, ce que nous avons aimé. Nous avons pu profiter du parc devant le Sacré Coeur sans se faire achaler.

Mon coup de coeur est la marche sur le long de la Seine le premier soir, nous avons été voir la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris par l’arrière et c’est une vue magnifique. La cour carré du Louvre vaut le détour, si la Plaza Mayor ressemblait à ça de nuit, ça aurait été la plus belle grande place que j’ai vue dans ma vie. Marchez dans Paris de soir, vous allez comprendre pourquoi il s’agit de la Ville Lumière. Surtout, marchez sans crainte, Paris n’est pas dangereuse.

Mon autre coup de coeur est le fait que nous avons trouvé de nouveaux secteurs pour les restaurants. Ils ont toujours été là mais Paris étant si vaste, ce n’est pas facile en tant que touriste de trouver en quelques jours les bons endroits.

En conclusion…

J’espère que vous avez apprécié le blog et je suis désolé de ne pas avoir pu mettre de photos de Barcelone et de Paris. Je mettrai dans les prochaines semaines un album sur Facebook et un autre sur Flickr. Je mettrai à jour les posts de Barcelone et de Paris pour leur ajouter quelques photos. Merci de nous avoir suivi et à l’année prochaine!

Advertisements

Retour à Paris, ville lumière

8 octobre

Nous avons quitté notre appartement relativement tôt pour se rendre à la gare Barcelona Sants, de laquelle notre train en partance pour Paris nous attendait. Après un petit saut dans le transport en commun de Barcelone pour une dernière fois, nous sommes arrivés environ une heure avant notre train à la gare.

Avant de passer la sécurité, nous avons fait quelques provisions pour ne pas avoir à acheter trop de choses dans le train. Nous avons attendu une partie du temps assis avec un groupe d’anglais qui font une visite de l’Europe en train. C’est quand même cool comme voyage.

Une fois dans le train, nous nous sommes assis et installés pour un voyage de 6h30 qui nous a amené à passer par Girona, une autre ville frontalière espagnole dont j’ai oublié le nom, Perpignan, Narbonne, Montpellier, Nîmes et Valence TGV. Le train entre Perpignan et Narbonne a passé au même endroit que je suis passé en 2004 pour me rendre à Collioure et la vue était encore aussi belle. Ça m’a rappelé des beaux  souvenirs de ce qui était dans le fond mon tout premier voyage.

Durant le trajet, j’en ai profité pour travailler quelques photos de Barcelone. Malheureusement, la connexion à l’hôtel à Paris ne veut pas me laisser uploader mes photos.

Pour revenir à nos moutons, le trajet en TGV s’est bien déroulé, mis à part que nous avons dû arrêter puisqu’un TGV nous précédant a eu un problème. Nous avons pris environ 25 minutes de retard mais ce n’était pas bien grave puisque nous n’avions pas de correspondance rendu à Gare de Lyon.

En arrivant à Gare de Lyon, nous sommes descendus jusqu’au quai du RER pour se rendre à la Gare du Nord. Notre hôtel, le Smart Place Paris, se trouve à quelques minutes à pied. Après avoir déposé nos sacs, nous nous sommes dirigés vers le centre de la ville et nous sommes allés manger dans une crêperie bretonne. Les crêpes et galettes étaient excellentes, tout comme le cidre.

Après le souper, mes parents sont retournés à l’hôtel et Annabelle et moi avons fait le tour de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris et nous nous sommes ensuite dirigés vers le Louvre. La cour intérieure du Louvre est magnifique de soir, c’était une première pour nous deux de voir cet endroit de soir. Puisque nous pouvions voir la Tour Eiffel au loin, nous avons décidé de nous y rendre. Après une heure de marche, nous sommes finalement arrivés et nous avons constaté l’ampleur des mesures de sécurité autour du site. Nous n’avons pas perdu notre temps à essayer d’aller sous la tour et nous sommes allés plutôt au Trocadéro pour avoir une belle vue sur la Tour et la ville.

Après les quelques photos de la vue, nous sommes revenus en métro à notre hôtel pour se coucher pas trop tard pour pouvoir commencer la visite de la ville comme il se doit.

9 octobre

Nous avons commencé la journée avec des pâtisseries de la boulangerie du coin. Elles étaient aussi bonnes que dans nos souvenirs! Après avoir cassé la croute, nous nous sommes dirigés vers la fontaine Saint-Michel pour faire la visite guidée à pied avec Sandemans New Paris. Notre guide, un Allemand appelé Oliver, était très sympathique et très bon. La visite nous a amené dans le quartier latin et à la cathédrale où nous en avons appris un peu plus sur la ville de Paris et l’histoire de la France avant de se diriger vers le Louvre en longeant la Seine et en croisant des ponts emblématiques comme le Pont Neuf et le Pont des Arts. Après la cour du Louvre, la visite s’est terminée au Jardin des Tuileries. Par la suite, nous sommes allés dîner dans une cafétéria recommandée par Sandemans et après le repas, nous avons continué notre visite en se rendant à l’Arc de Triomphe et par la suite au Trocadéro pour voir la tour Eiffel.

Après ces deux monuments incontournables, nous nous sommes ensuite dirigés vers Pigalle pour voir le Moulin Rouge et ensuite vers Montmartre. Après l’ascension de la colline, nous avons visité le Sacré Cœur avant d’aller prendre une petite bière pour nous dégourdir les jambes. Après la bière, nous sommes redescendus la butte en déambulant dans les jolies petites rues.

Nous sommes passés à l’hôtel avant d’aller manger dans un restaurant thaïlandais proche de Châtelet. C’était excellent! Après le souper, nous voulions montrer à mes parents les lumières de Paris donc avons fait une marche qui nous a amené à l’Hôtel de Ville de Paris pour ensuite longer la Cathédrale. Après la Cathédrale et ses nombreux rats, nous nous sommes dirigés vers le Pont Neuf et le Pont des Arts avant de traverser dans la cour du Louvre pour voir la pyramide de soir.

Après le Louvre, nous sommes rentrés à l’hôtel car nous étions brûlés d’avoir marché nos 25 000 pas.

10 octobre

Pour notre deuxième journée complète à Paris, nous avons finalisé la visite à pied des trucs les plus importants. Nous avons commencé par visiter l’intérieur de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris avant de rejoindre la rue Saint-Michel pour voir la Sorbonne, le Panthéon (qui était malheureusement fermé) et les Jardins du Luxembourg. Après un petit repos aux jardins, nous sommes revenus vers le quartier latin pour dîner. Par la suite, nous sommes allés visiter la Sainte-Chapelle qu’Annabelle et moi n’avions pas encore vue. C’est vraiment un endroit impressionnant, les vitraux sont magnifiques. La sécurité est un peu intense mais il faut entrer dans la même cour que le Palais de justice donc c’est compréhensible.

Après la Sainte-Chapelle, nous sommes allés faire une croisière sur la Seine d’une durée d’une heure qui nous faisait revoir les plus beaux bâtiments de Paris. À la sortie du bateau, tout près de la tour Eiffel, nous avons remarqués que la lumière était superbe, ce qui donnait une belle teinte à la ville. Nous sommes rentrés en métro à l’hôtel pour se changer et se débarrasser des sacs avant de retourner dans le coin de Châtelet pour souper. Annabelle et moi sommes allés chez Flam’s manger de la bonne tarte flambée et mes parents sont allés dans un restaurant italien. J’ai un peu trop mangé, ce qui a nui à mon sommeil.

Après le souper, nous sommes allés voir la Tour Eiffel à partir de Trocadéro et nous sommes arrivés juste à temps pour la voir scintiller. Nous sommes ensuite rentrés en métro à l’hôtel pour se coucher pour pouvoir se lever tôt car nous avions une visite de Versailles le lendemain.

11 octobre

Après avoir déjeuné à la boulangerie du coin, nous avons pris le RER B très bondé pour rejoindre Saint-Michel où nous avons transféré dans le RER C en direction de Versailles Château Rive Gauche. Nous étions assis pour cette partie du trajet donc tout à bien été. Je vous donne cette information tout d’un coup qu’un jour vous voulez aller à Versailles par vous-même.

Nous sommes arrivés 30 minutes avant notre visite guidée à 7 euros nous permettant de couper la file. C’est vraiment un excellent deal, la file peut être longue. Notre guide nous a fait traverser des pièces restreintes et les plus importantes de la visite libre en nous donnant une foule d’information sur Versailles. Nous avons pu entrer dans la chapelle, la visite normale doit se contenter de regarder par la porte. Nous avons été aussi à l’opéra, ce qui est totalement inaccessible sans guide.

Après la visite guide, nous avons rejoint le parcours normal et nous avons procédé à la visite de Versailles un peu plus rapidement. Malheureusement, l’aile de la reine était en rénovation donc nous n’avons pas pu la voir. Ça sera pour une prochaine fois.

Après la visite, nous avons dîné avant d’aller marcher dans les jardins pour aller voir entre autre l’Orangerie, la fontaine de Poséidon et le Grand Trianon. Après avoir vu tout ça, nous étions pas mal fatigués donc nous avons entamé notre retour vers Paris. Nous avons eu quelques problèmes sur la ligne de RER B mais nous avons pu changer pour prendre le métro.

Pour souper, nous avons changé de quartier et nous sommes allés dans le coin du métro Bastille. Nous voulions aller à un restaurant conseillé par un ami mais c’était plein, on s’est donc retrouvé dans un restaurant de sushi pas très loin. Certains dirons qu’on ne mange pas très souvent la bouffe locale et je dirais que vous avez raison, c’est que si on en mange à chaque jour on se tanne, il faut donc varier les plaisirs!

Après le repas, nous sommes revenus à la chambre pour se coucher tôt pour être en forme pour notre dernière journée de voyage.

12 octobre

Pour notre dernière journée à Paris et aussi dernière journée de voyage, nous avions un petit programme assez simple : la visite des catacombes et manger une crème glacée. Après notre déjeuner, nous nous sommes rendus aux Catacombes où nous avons attendu environ 45 minutes avant de pouvoir entrer. C’était ma deuxième visite des Catacombes et c’est toujours aussi intéressant. Il ne faut pas être claustrophobe et avoir peur des ossements mais pour le côté historique, ça vaut la peine!

Après la visite des Catacombes, nous sommes allés dîner dans un restaurant pas très loin de la sortie appelé Le Comptoir. Notre serveur était vraiment farceur et sympathique et la bouffe excellente. J’ai pris des gnocchis à la crème de truffes et Annabelle a pris un sauté de cerf qui était débile.

Après le repas, nous nous sommes rendus aux Galeries Lafayette pour voir c’est quoi. Le centre d’achat est séparé en deux parties : une partie pour femmes et enfants et une plus petite partie pour hommes. La partie pour femmes est celle qui a la coupole qui est magnifique. Juste à regarder le décor, on comprend qu’on n’a pas les moyens de s’habiller là.

Après notre visite de ce temple de la démesure, nous nous sommes dirigés vers le quartier Châtelet où nous avions vu un Jeff de Bruges. Nous voulions manger une de leur glace molle super bonne. Toutefois, la succursale où nous sommes allés ne servait plus de glace puisqu’on est rendus l’hiver semblerait-il, même s’il fait 20 dehors. La vendeuse nous a dirigés vers la succursale intérieure du Forum des Halles, un énorme centre d’achats souterrain. À cet endroit, j’ai pu avoir ma crème glacée molle à la framboise et Annabelle sa crème glacée molle marbrée pistache et chocolat. Ma mère a aussi pris pistache/chocolat et mon père fruits de la passion/framboise.

Après la visite du centre commercial, nous sommes retournés à l’hôtel pour se reposer un peu avant le souper. Pour l’apéro, nous sommes allés à l’endroit suggéré par mon ami et qui était plein la veille et nous avons pris chacun un excellent verre de vin. Pour souper, nous sommes allés un peu plus loin sur la même rue dans un restaurant français qui était excellent. Ce fût un très beau dernier souper à Paris. Nous sommes ensuite retournés à la chambre pour faire nos sacs et se coucher car notre vol est demain.

Notre séjour à Paris fût des plus agréable, à chaque fois que je visite cette ville, je l’apprécie toujours plus. Le voyage dans son ensemble s’est très bien déroulé et tout ce que nous avons vu, visité et mangé nous a plus.

Au retour, je ferai une conclusion un peu plus longue. Je mettrai aussi des photos car l’Internet ne s’est pas amélioré. Merci pour votre lecture!

L’aventure de 2017

Bonjour à tous! À ceux qui me suivent depuis le début, merci d’être encore au rendez-vous et aux autres, merci de prendre le temps de me lire. Il est venu le temps d’annoncer la prochaine destination qui fera l’objet de quelques posts sur ce blogue. Cette fois-ci, en plus de partir avec Annabelle, je partirai aussi avec mes parents pour les accompagner pour leur premier voyage en Europe. C’est cet automne, plus précisément à la fin de septembre et au début d’octobre que nous quitterons pour l’Espagne ainsi que Paris.

Pourquoi l’Espagne?

La visite de l’Espagne est le rêve de mon père depuis plusieurs années. Je lui ai offert par le passé de l’accompagner avec ma mère dans ce voyage puisqu’il n’est pas intéressé par les voyages organisés. Nous sommes passés proche de partir l’année passée mais l’arrivée d’une belle petite fille toute souriante (pas mon enfant, celui de ma soeur) nous a fait reporter le projet à cette année. Nous ajoutons Paris à ce voyage puisqu’il s’agit d’un passage presque obligé pour revenir en Amérique (surtout pour ceux qui ne veulent pas voler sur Air Transat) et aussi parce que c’est un endroit qui intéresse beaucoup ma mère. Du côté d’Annabelle et de moi, l’Espagne nous intéressait beaucoup comme destination et on ne nous tord pas un bras pour retourner à Paris!

L’itinéraire

L’itinéraire que nous suivrons est le suivant: suite à notre départ de Montréal, nous ferons une correspondance à Paris avant de rejoindre Madrid. Après avoir visité Madrid et les alentours, nous continuerons notre route vers Grenade pour visiter le célèbre Alhambra. Nous prendrons ensuite la voie des airs pour rejoindre Barcelone pour quelques jours. Nous quitterons ensuite l’Espagne en TGV pour se rendre à Paris, pour terminer notre voyage en visitant la Ville Lumière et pour ensuite revenir à Montréal à partir de Charles-de-Gaulle. C’est un total de 18 nuits que nous passerons en sol européen.

Un peu de « bla bla » avant de terminer

Pour ce voyage, j’espère pouvoir vous offrir un récit de nos aventures de façon constante, un peu comme pour les derniers voyages. Pour ce qui est des photos, nous verrons si je suis en mesure d’investir le temps et l’énergie nécessaire pour offrir autant de photos que durant mon périple à Malte. Je n’aurais peut-être pas les quelques heures par jour nécessaire pour entretenir ce blogue en plus d’éditer mes photos.

D’ici à notre départ, je vous invite à consulter mes archives pour lire sur Malte, sur l’Italie ou la Croatie ou même sur le voyage en Europe centrale avec le père d’Annabelle. Pour ce qui n’ont pas envie de lire autant de texte, il y a aussi mon album photo Flickr dans lequel vous trouverez des photos de mes voyages précédents ainsi que les photos de mon défi 52 photos. Vous pouvez aussi tout simplement attendre mon prochain post, qui ne devrait pas tarder puisque le départ approche à grands pas!

Merci et à bientôt!

P.S.: La photo n’est pas la mienne. Merci Google Images et merci surtout au photographe sans nom qui l’a prise.